Rechercher
  • FSA

Fatigue et somnolence : un danger réel

Dernière mise à jour : 8 févr. 2018

Sur les autoroutes, 1 accident mortel sur 3 est associé à de la somnolence, en raison d’une forte fatigue.


Qu’est-ce que la somnolence ?


La somnolence provient de la fatigue. Il s’agit d’une difficulté à rester éveillé, qui se manifeste par des bâillements, une sensation de paupières lourdes, les yeux qui picotent, la nuque qui se raidit…

Somnoler ne signifie pas uniquement qu’on est fatigué, mais cela signifie que l’envie de dormir se fait sentir de manière irrépressible. C’est pourquoi en cas de fatigue, prendre le volant est déconseillé car cela peut conduire à de la somnolence et mettre votre vie en danger, tout comme celle des autres passagers.


Quels en sont les dangers ?


La fatigue engendre une baisse de la vision et un temps de réaction qui augmente considérablement.

En état de somnolence au volant, le risque de causer un accident de la route est donc d’autant plus important : on multiplie ce risque par 8.

D’après l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), en cas de somnolence, le risque de faire un accident dans la demi-heure qui suit est multiplié par 3 ou 4.

On ne peut pas lutter contre de la somnolence au volant. En cas de fatigue intense, il ne faut pas prendre la route, même si l’on pense pouvoir passer outre la fatigue.


9 vues0 commentaire